Les ventes de DVD et de Bluray en France.

Si l’on excepte l’estimation de 2011, on constate une certaine stabilité des ventes de DVD malgré une hausse non négligeable du bluray. Ce dernier semble souffrir d’un coût élevé et d’un fort attachement au DVD, à moins que ce dernier ne s’explique par le premier.
Le piratage ne semble pas, ou du moins plus, avoir un effet très important sur les ventes et la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi) n’a pas l’air d’avoir d’effet significatif bien qu’il soit un peu tôt pour l’évaluer (elle ne fonctionne pleinement que depuis septembre 2010).

Publicités